Print

La tuberculose

La tuberculose (parfois abrégée TB) est une maladie infectieuse, l’infection étant habituellement pulmonaire même si elle peut toucher d’autres parties du corps. Cette infection fait apparaître dans les organes atteints des nodules appelés « tubercules » qui remplacent graduellement les structures normales et détruisent partiellement les tissus, y créant des trous ou des “cavités”. La tuberculose se développe lentement, sur des semaines et des mois. Sans traitement, elle est mortelle dans la moitié des cas. Traitée correctement, elle guérit, mais peut laisser des cicatrices et d’autres modifications dans les organes si le traitement a été trop tardif.

Dernière mise à jour 15/11/2021
This content is available in multiple languages.

Qu’est-ce qui cause la tuberculose ?


C’est une bactérie nommée Mycobacterium tuberculosis. Elle se développe très lentement et résiste aux antibiotiques actifs contre la plupart des bactéries (par exemple celles qui sont responsables de la pneumonie et des infections ordinaires).

Où la tuberculose est-elle la plus fréquente ?


La tuberculose est présente partout dans le monde. Elle est plus rare dans les pays développés et très fréquente en Afrique sub-saharienne, en Asie et en Europe de l’Est.

Qui développe la tuberculose ?


La tuberculose se transmet par l’intermédiaire d’une personne atteinte de tuberculose pulmonaire qui, en toussant ou en crachant, élimine des particules contenant la bactérie « Mycobacterium tuberculosis » qui sera inhalée et pénétrera dans les poumons des futurs malades. Chez les gens en bonne santé, ces bacilles seront capturés et détruits par les mécanismes de défense pulmonaires. Cependant, si ces mécanismes de défense ne sont pas assez efficaces ou s’il y a trop de bacilles, le bacille peut se développer et causer la maladie. Bien que des individus en parfaite santé puissent être atteints de TB, ce sont ceux dont le système immunitaire est faible ou endommagé, (jeunes enfants, fumeurs, diabétiques, sujets sous immunosuppresseurs et HIV +) qui ont le plus de risques de développer la maladie s’ils y sont exposés.

Quels sont les symptômes de la tuberculose ?


La tuberculose cause un certain nombre de symptômes généraux que l’on retrouve dans les infections sévères; elle peut ausssi en causer d’autres si d’autres organes sont atteints.

Les symptômes généraux de la tuberculose

  • Fièvre
  • Fatigue
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids

Les symptômes locaux de la tuberculose

Dans les poumons

  • Toux
  • Expectorations
  • Douleurs thoraciques

Dans les ganglions

  • Les ganglions augmentent de taille

Dans les os et les articulations

  • Douleurs osseuses et articulaires

Aucun symptôme n’est spécifique de la tuberculose (tous peuvent être produits par d’autres maladies), mais la progression lente des symptômes pourrait suggérer la possibilité de laTuberculose.

Que puis-je faire pour éviter la maladie?


Le risque de tuberculose peut parfois être réduit par le vaccin BCG standard (Bacille de Calmette et Guérin). Ce vaccin offre une protection limitée aux petits enfants, mais n’est plus recommandé aux adultes. Il est difficile de savoir si l’on est atteint de tuberculose, mais si c’est le cas, il faut éviter les facteurs qui risquent de l’aggraver comme le fait de fumer. Les individus qui toussent, en particulier s’ils toussent depuis longtemps et si cette toux s’accompagne de fièvre, sueurs nocturnes et perte de poids, devraient être encouragés à voir un médecin et subir les examens appropriés pour la détection de la tuberculose. Ceci est particulièrement important s’ils présentent une condition qui réduit leurs défenses immunitaires ou s’ils viennent d’un pays où la tuberculose est fréquente. Les membres de la famille d’un malade devraient être examinés pour vérifier qu’ils ne sont pas atteints de la maladie. Les malades traités devraient être suivis par un médecin pour vérifier l’amélioration de leurs cas et détecter d’éventuelles complications ou effets secondaires du traitement.

La stratégie de l’OMS “Arrêter la tuberculose”


L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a développé une stratégie nommée “Arrêter la tuberculose” pour essayer d’éradiquer la tuberculose de notre planète. Elle vise à diminuer le nombre de malades dès 2015 en:

  • En fournissant aux malades un diagnostic et un traitement de qualité
  • En réduisant le nombre de personnes qui souffrent de la tuberculose et des problèmes qui y sont associés
  • En protégeant les groupes à haut risque et les groupes les plus vulnérables contre le développement de la tuberculose et des infections qui y sont associées
  • En développant de nouveaux outils pour améliorer le traitement de la tuberculose

Comment savoir si j’ai la tuberculose?


Les personnes que l’on soupçonne d’être atteintes de tuberculose du fait des symptômes qu’elles présentent (toux chronique, perte de poids, sueurs nocturnes) devraient avoir un examen médical avec radiographie pulmonaire et analyse de crachats si la radiographie est anormale. Dans certains cas, d’autres examens (tomodensitométrie, fibroscopie) peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic. Plus la maladie est détectée tôt, plus les chances d’obtenir une guérison sans séquelles sont grandes.

Que faire si j’ai la maladie?


Avec un traitement approprié, la tuberculose peut être guérie, même si le traitement est long (au moins 6 mois) et complexe (la malade prend quatre médicaments pendant les deux premiers mois et encore deux les quatre mois suivants pour une guérison totale).

Si la bactérie résiste à une ou plusieurs médicaments, le traitement sera plus long. Avec un traitement correct, le malade se sent mieux en quinze jours, mais il est d’une extrême importance de continuer le traitement jusqu’à sa fin. Sinon, il y a le risqueque la maladie revienne et devienne résistante à certainsmédicaments. Se faire suivre médicalement et prendre régulièrement le traitement sont deux points d’importance capitale.

Les malades qui risquent d’oublier de prendre régulièrement leur traitement où ceux qui ne sont pas au clair avec les médicaments à prendre doivent être aidés par des axillaires sociaux. Ceci est d’autant plus important si le traitement est long ou plus complexe qu’habituellement (en cas de tuberculose multi-résistante).

Les différents types de tuberculose


Toutes les formes de tuberculose sont causées par le même bacille, mais, comme certains bacilles peuvent développer des résistances, il y a différents schémas de traitement pour cette maladie. Les personnes atteintes par un bacille résistant peuvent le transmettre à d’autres personnes qui développeront dès le début de leur maladie une forme résistante de tuberculose. Les bacilles peuvent devenir résistants aux antibiotiques si:

  • On donne à un malade un traitement incorrect
  • On donne à un malade une dose incorrecte
  • Le malade ne poursuit pas le traitement médicamenteux jusqu’à la fin

Dan ce cas, les malades devront être traités avec une combinaison d’antibiotiques différente et il faudra parfois deux ans avant que le malade ne guérisse.

Lorsque le bacille est devenu résistant à certains médicaments, les malades atteints par ces souches sont très difficiles à traiter, mais il est encore possible de les guérir par un traitement très régulier et une sélection rigoureuse des médicaments.

L’apparition de résistance peut être évitée en prescrivant les drogues les plus appropriées et en s’assurant que les malades les prennent correctement durant tout le temps nécessaire pour obtenir une guérison

Liens utiles


Ce matériel a été compilé avec l’aide du Dr Jean-Pierre Zellweger, expert de l’ERS pour la tuberculose.

Les illustrations ont été aimablement fournies par la fondation mondiale pour les maladies respiratoires, l’OMS et la banque d’image en santé publique

TB PAN-NET est un nouveau réseau européen d’experts en tuberculose qui essayeront de faire face à la menace de développement de la tuberculose multirésistante en Europe

S'inscrire à notre bulletin d'information