Print

Gérer ses difficultés respiratoires chez soi pendant la pandémie de COVID-19

De nombreuses maladies (maladies cardiaques ou pulmonaires, par exemple) sont à l’origine de difficultés respiratoires.

Ces difficultés peuvent être extrêmement effrayantes et angoissantes, même dans les cas relativement bénins.

Elles peuvent être exacerbées par des craintes liées à la pandémie de COVID-19 (coronavirus).

Pendant l’épidémie actuelle de COVID-19, il se peut que vous n’ayez qu’un accès restreint à vos réseaux de soutien habituels.

Il est important que vous poursuiviez les traitements habituels contre vos pathologies sous-jacentes (inhalateur, par exemple).

Vous pouvez, comme d’ordinaire, contacter votre équipe d’assistance médicale et sociale habituelle si vous avez besoin d’aide.

Si vous pensez avoir contracté le COVID-19, adressez-vous aux services médicaux de votre pays pour connaître la marche à suivre.

Les techniques suivantes peuvent vous aider à soulager vos difficultés respiratoires.

Vous en trouverez certaines peut-être plus utiles que d’autres.

Essayez-les et appliquez celles qui vous aident le plus :

Dernière mise à jour 01/02/2023
This content is available in multiple languages.

Trouver une position confortable pour soulager vos difficultés respiratoires


Asseyez-vous en maintenant le dos droit dans un fauteuil confortable et posez vos deux avant-bras sur les accoudoirs du fauteuil ou de coussins. Laissez vos épaules tomber et détendez-vous. Placez vos pieds à plat sur le sol.

Sitting up

Asseyez-vous sur une chaise et penchez votre buste vers l’avant. Faites reposer vos bras sur une table ou sur vos genoux et servez-vous en d’appui.

Allongez-vous sur le côté en plaçant des oreillers sous votre tête et sous la partie supérieure de votre corps. Faites glisser l’oreiller du haut dans le creux de votre cou pour soutenir votre tête. Posez le bras du dessus sur un oreiller placé devant votre poitrine et la jambe du dessus sur un autre oreiller.

Gérer votre respiration


Dans une position confortable qui vous convient, détendez vos poignets, vos doigts et votre mâchoire.

Respiration abdominale et ventrale

Placez une main sur votre ventre et inspirez doucement pour sentir votre ventre se soulever. Expirez ensuite lentement par le nez et la bouche. Marquez une pause et attendez que la inspiration suivante soit nécessaire. Pincer vos lèvres peut vous aider pendant que vous expirez lentement.

Si nécessaire, imaginez que vous faites vaciller la flamme d’une bougie sans l’éteindre complètement.

Ralentir votre respiration

Lorsque vous maîtrisez la respiration par le ventre, essayez de ralentir le rythme de votre respiration. En la ralentissant, elle devient plus profonde et plus efficace. Imaginez que de l’air remplit votre ventre comme un ballon. Vous pouvez vous entraîner régulièrement à cette technique pour y recourir facilement lorsque vous avez du mal à respirer.

Respirer en rectangle
  • Lorsque vous aurez trouvé une position confortable, cherchez un rectangle autour de vous. Ce peut être une fenêtre, une porte, un tableau, un livre ou même l’écran de télévision.
  • Suivez ensuite des yeux les côtés du rectangle pendant que vous respirez : inspirez sur les côtés courts et expirez sur les côtés longs.
  • Ralentissez progressivement la vitesse à laquelle votre regard se déplace autour du rectangle, en marquant des pauses aux coins pour favoriser ce ralentissement.
Refroidir son visage

Refroidir votre visage, notamment au niveau du nez, peut contribuer à atténuer votre sensation d’essoufflement. Passez un gant de toilette imbibé d’eau froide sur votre nez et vos pommettes. L’usage de ventilateurs est déconseillé pendant la pandémie de COVID-19 en raison du risque de propagation de l’infection.

Conseils pour gérer ses difficultés respiratoires à la maison :


Lorsque vous marchez

  • Déplacez-vous à l’allure qui vous convient et respirez de façon régulière
  • Évitez de retenir votre souffle et ne vous déplacez ou tournez pas trop rapidement
  • Synchronisez votre respiration avec vos pas : inspirez sur un pas, expirez sur les deux pas suivants
  • Servez-vous d’aides à la marche si besoin
  • Arrêtez-vous et reposez-vous dès que vous en ressentez le besoin.

Lorsque vous montez des marches ou escaliers

  • Tenez-vous à la rampe des escaliers et gravissez les marches lentement.
  • Essayez de faire une pause d’au moins cinq secondes toutes les quelques marches.

Pendant les activités quotidiennes

  • Gardez à portée de main les objets que vous utilisez souvent
  • Ayez toujours un téléphone chargé à proximité de votre lit ou de votre fauteuil
  • Planifiez vos tâches ou activités quotidiennes telles que la toilette ou le ménage
  • Étalez vos activités tout au long de la journée
  • Rassemblez tout ce dont vous avez besoin avant de commencer une activité
  • Faites des pauses entre les activités ou lorsque vous sentez que votre respiration devient difficile.

Lorsque vous êtes anxieux

  • Dites-vous que nous vivons une période difficile marquée d’incertitude et qu’il est donc normal de s’inquiéter
  • Il existe de nombreux moyens de gérer son inquiétude.
  • Vous pouvez par exemple pratiquer la pleine conscience, écouter de la musique relaxante ou vous adonner à des activités douces telles que le jardinage, le yoga, le chant ou la lecture.

 

Lorsque vous mangez et buvez

  • Prenez plusieurs petits repas plutôt qu’un seul grand repas
  • Mangez de plus petites bouchées
  • Évitez les aliments difficiles à mâcher ; ajoutez des sauces dans la mesure du possible
  • Buvez régulièrement de petites quantités d’eau (de préférence) pour éviter de vous déshydrater.

 

Rester en contact

  • Restez en contact avec votre famille et vos amis par téléphone et à l’aide des autres moyens technologiques ou par courrier postal.

Rester actif

  • Il est important que vous restiez aussi actif que possible, afin d’éviter que vos muscles ne s’affaiblissent.

N’hésitez pas à demander de l’aide. Veuillez continuer à contacter vos équipes d’assistance médicale et sociale habituelles si vous avez besoin d’aide.

Autres ressources :


Références : Bausewein et al. 2008. Cochrane CD005623 ; Brighton et al. Thorax 2019 ;74:270-1.

Les illustrations indiquant le positionnement ont été reproduites avec l’autorisation du Cambridge Breathlessness Intervention Service (Service d’intervention de Cambridge pour la gestion des difficultés respiratoires).

Comment citer cette resource: Higginson IJ, Maddocks M, Bayly J, Brighton LJ, Hutchinson A, Booth S, Ogden M, Farquhar M. dans le cadre du thème de recherche appliquée et collaborative sur les soins palliatifs et de fin de vie du NIHR (Institut national britannique de recherche sur la santé).

Publié en juin 2020.

BETTER-B is funded by the European Union’s Horizon2020 research and innovation programme under grant agreement No. 825319 and EudraCT 2019-002001-21.
S'inscrire à notre bulletin d'information