Les sociétés pharmaceutiques tentent de mettre au point de nouveaux traitements contre l’asthme sévère.

Last Update 06/04/2021

Les sociétés pharmaceutiques tentent de mettre au point de nouveaux traitements contre l'asthme sévère.


Les sociétés pharmaceutiques cherchent à développer de nouveaux médicaments injectables pour traiter les personnes souffrant d’asthme sévère, qui ne réagissent pas assez bien aux inhalateurs standard.

Alors que l’asthme sévère est un domaine relativement nouveau dans le secteur de la santé, les sociétés pharmaceutiques se concurrencent pour devenir leaders dans cette sphère.

Malgré les avancées de ces dernières décennies en matière de traitement de l’asthme, celui-ci n’est toujours pas correctement maîtrisé chez 20 % des personnes sous thérapie standard, à savoir l’inhalation de stéroïdes et bêta-agonistes de longue durée d’action, conçus pour dégager les voies respiratoires.

De nouveaux médicaments basés sur les anticorps fonctionnent en ciblant les éléments chimiques clés du corps qui provoquent l’inflammation des voies respiratoires et qui engendrent les symptômes de l’asthme. Elisabeth Bel, Présidente désignée d’ERS, déclare: « Je suis très optimiste en ce qui concerne les nouveaux médicaments. Nous avons participé à plusieurs essais avec les nouveaux agents biologiques et les résultats ont été plutôt incroyables. »

Les nouveaux médicaments offrent, de manière significative, une approche plus personnalisée en ce qui concerne le traitement de l’asthme. Les personnes asthmatiques subissent des examens sanguins permettant de détecter des « biomarqueurs » pour tester s’ils sont susceptibles de réagir aux traitements de manière positive.

Le projet U-BIOPRED, financé par l’UE, auquel ELF collabore, cherche également à déterminer les différents types d’asthme sévère afin d’aider les sociétés pharmaceutiques à développer une méthode de traitement plus personnalisée.

Consulter la fiche technique ELF sur l’asthme sévère

S'inscrire à notre bulletin d'information