Le Parlement européen renforce la loi sur l’air pur

Last Update 06/04/2021

Le 15 juillet 2015, les députés de la Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen ont voté le renforcement d'une proposition de loi qui pourrait améliorer la qualité de l'air en Europe.


Le 15 juillet 2015, les députés de la Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen ont voté le renforcement d’une proposition de loi qui pourrait améliorer la qualité de l’air en Europe.

Cette loi, connue sous le nom de Directive relative aux plafonds d’émissions nationaux (PEN), vise à limiter les taux d’émission de certains polluants atmosphériques dans chaque pays de l’Union européenne. Si cette directive était respectée, elle pourrait être bénéfique pour la santé des personnes vivant en Europe, et tout particulièrement pour leur santé pulmonaire.

Les députés ont voté en faveur d’objectifs plus ambitieux en dépit du lobbyisme du secteur agricole et du secteur industriel.

La proposition de loi inclut désormais des objectifs juridiquement contraignants de réduction des émissions à l’horizon 2025. Elle ajoute également l’ammoniac, le méthane et le mercure à la liste des polluants concernés par la loi, outre les particules fines PM2,5, les composés organiques volatils, l’oxyde d’azote et le dioxyde de soufre.

Le Parlement européen votera l’adoption éventuelle de cette proposition de loi en octobre, qui pourrait rencontrer une forte opposition.

En savoir plus sur la campagne Healthy Lungs for Life (Des poumons sains pour la vie), qui sensibilise le grand public sur l’importance de vivre dans un air pur.

S'inscrire à notre bulletin d'information