Arrêter de fumer peut aider les personnes atteintes du cancer du poumon à vivre plus longtemps

Last Update 06/04/2021

Une étude réalisée aux États-Unis a montré que les fumeurs atteints du cancer du poumon pouvaient vivre plus longtemps s'ils s'arrêtaient de fumer.


Une étude réalisée aux États-Unis a montré que les fumeurs atteints du cancer du poumon pouvaient vivre plus longtemps s’ils s’arrêtaient de fumer.

Cette étude, publiée dans le Journal of Thoracic Oncology, a porté sur 250 personnes atteintes du cancer du poumon qui, après une évaluation réalisée au début de leur traitement, ont été automatiquement dirigées vers un service de conseil pour les aider à arrêter de fumer. 

Les chercheurs ont découvert que les personnes qui avaient arrêté de fumer récemment et celles qui avaient arrêté après leur première séance avec le service d’aide ont vécu plus longtemps que celles qui ont continué de fumer. En moyenne, les personnes ayant déclaré avoir arrêté de fumer ont vécu 10 mois de plus que celles qui ont continué.

En se fondant sur ces résultats, les chercheurs recommandent de fournir aux personnes atteintes du cancer du poumon davantage d’évaluations régulières et structurées sur leur consommation de tabac dans le cadre de leur traitement, et de mettre à leur disposition davantage de services pour les aider à arrêter de fumer.

Lire l’article d’origine. 

Lire le résumé de l’article du journal. 

Lire notre fiche sur la consommation de tabac associée à une maladie pulmonaire. 

S'inscrire à notre bulletin d'information