Print

Bronchoscopie

La bronchoscopie est un examen médical qui permet à un médecin d’examiner votre trachée, vos bronches et vos poumons. Cette fiche d’information explique les détails de cet examen, pourquoi il se fait et deux études de cas de bronchoscopie provenant de patients.

Dernière mise à jour 02/02/2021
This content is available in multiple languages.

Les bronchoscopies sont effectuées à l’aide d’un instrument fin d’observation qui s`appele bronchoscope. L’instrument est un tube flexible avec une caméra au bout, ce qui permet à votre médecin de regarder à l’intérieur des voies respiratoires et des poumons. Vous pouvez nécessiter une bronchoscopie si vous avez une radiographie ou scanner CT des poumons anormale. Les résultats d’ examen peuvent montrer des signes d’infection, un excès de mucus dans les voies respiratoires, s’ il y a du saignement, une étroitesse (comme une pièce d` aliments) dans vos voies respiratoires, ou alors une tumeur.

En quoi consiste l`examen ?


L`examen aura généralement lieu dans un bloc opératoire ou dans une salle aménagée et vous serez probablement allongé dans une position confortable. Vous aller recevoir une injection pour vous endormir pendant l`examen. Un anesthésique local sera vaporisé dans le nez et dans votre gorge afin de faire engourdie cette partie. Le bronchoscope est ensuite passé par le nez ou la bouche et à l’arrière de votre gorge. Il y a toujours beaucoup d’espace pour respirer autour du bronchoscope.

Certaines bronchoscopies impliquent le prélèvement des petits échantillons de tissu de votres voies respiratoires, connue sous le nom de la biopsie, à l’aide de pinces très petites. Parfois, des cellules sont obtenues par rinçage de la partie et prélèvement du fluide, connu sous le nom lavage broncho-alvéolaire. Les échantillons prélevés seront ensuite analysés pour mieux comprendre l’état des voies respiratoires.

Questions clés


Y-a-t’il des effets secondaires liés à cette analyse ?

Le risque de complications associé à cet examen est très bas. Votre nez et votre gorge peuvent être enroues le jour suivant. Certains patients présentent un saignement de nez ou du phlegme contenant du sang. Dans la plus grande étude en cours, seulement 1 % de plus de 20.000 patients ont présenté des complications graves.1

Est-ce que je serai conscient(e) pendant l`examen ?

La plupart des gens sont capables d’avoir une bronchoscopie sans être complètement anesthésiés. Cependant, les professionnels de la santé vous parleront de l’anesthésie et vous aideront à examiner les deux options avant de prendre une décision. Comme le montre l’expérience de Breda, vous aller recevoir une injection dans une veine qui vous rendra somnolent(e), mais vous serez toujours conscient(e).

Combien de temps dure l`examen ?

La procédure prend généralement entre 15 et 30 minutes.

Est-ce que je ressentirai de la douleur ?

Comme vous voyez d`après les expériences de Breda et de Marleen, la plupart des gens décrivent la sensation comme de l’inconfort, plutôt que de la douleur. Vous recevrez une anesthésie locale, ce qui permet d’endormir la partie des que vous n` aller rien sentir.

1 Facciolongo N, Patelli M, Gasparini S, et al. Incidence des complications lors de bronchoscopie. Étude multicentrique prospective de 20 986 bronchoscopies. Monaldi Arch Chest Dis 2009;71:8–14.

Ce matériel a été compilé avec l’aide de Breda Flood, Marleen De Groot et le professeur Norbert Krug

S'inscrire à notre bulletin d'information