Print

Les infections aiguës des voies respiratoires inférieures

Une infection aiguë des voies respiratoires inférieures est une infection affectant les voies aériennes inférieures ou les poumons. Elles représentent l’une des principales causes de maladie et de décès chez les enfants et les adultes dans le monde entier. L’importance des infections des voies respiratoires inférieures peut être sous-estimée, car elles ne sont pas définies correctement.

Dernière mise à jour 21/07/2021
This content is available in multiple languages.

Affections


Les principales infections incluent:

Bronchite aiguë et bronchiolite

La bronchite aiguë est une infection à court terme des voies respiratoires. La bronchiolite est une infection des voies respiratoires inférieures affectant les nourrissons et les enfants âgés de moins de deux ans. Il s’agit de la cause la plus courante d’admission à l’hôpital pour les nourrissons de moins de un an.

Grippe

La grippe se produit sous forme d’épidémies annuelles et de pandémies occasionnelles, dont les poussées couvrent une zone géographique encore plus étendue. Les formes les plus graves de cette infection sont observées chez les personnes de plus de 65 ans, les enfants âgés de moins de 2 ans et les personnes de tout âge présentant certaines affections médicales existantes. Il existe plusieurs affections sous-jacentes qui pourraient augmenter le risque d’hospitalisation pour cause de grippe. Parmi elles, on note le diabète et les troubles cardiaques, les maladies pulmonaires et neurologiques, y compris l’asthme.

Pneumonie

La pneumonie est une infection des poumons. C’est la cause la plus fréquente de décès par infection en Europe et aux États-Unis. Elle entraîne des symptômes pendant trois à quatre semaines et touche plus fréquemment les enfants très jeunes et les personnes âgées. Il existe trois types de pneumonie :

  • La pneumopathie communautaire (PC), qui est contractée après un contact avec l’infection dans la vie quotidienne
  • La pneumopathie nosocomiale, qui est contractée après séjour à l’hôpital
  • La pneumonie acquise sous ventilation (VAP), après une procédure appelée intubation endotrachéale, lorsqu’un tube est inséré dans la trachée pour aider une personne à respirer

Symptômes


Bronchite aiguë et bronchiolite

Le symptôme principal de la bronchite aiguë est la toux qui ne peut pas s’expliquer par une affection pulmonaire à long terme existante.

La bronchiolite chez les nourrissons et les jeunes enfants entraîne un prolongement des symptômes de respiration sifflante et de toux, qui peut durer des semaines ou des mois après l’apparition des premiers symptômes.

Grippe

La forme habituelle de la grippe peut entraîner des symptômes comme de la fièvre, des douleurs musculaires, des maux de tête, de la toux, des maux de gorge et un nez bouché. Si l’infection est plus grave, elle peut mener à la pneumonie.

Pneumonie

Les gens souffrant de pneumonie souffrent de toux ainsi que d’autres symptômes tels que la fièvre ou l’essoufflement sans cause évidente.

Causes


Les infections sont causées par des organismes minuscules : les bactéries ou les virus. Il s'agit de millions d'organismes qui nous entourent.

Les virus sont transportés dans de minuscules gouttelettes et sont transmis entre les personnes quand un porteur du virus tousse ou éternue. Les personnes infectées produisent des anticorps pour lutter contre le virus. Une fois qu'elles ont combattu cette souche, elles seront en mesure de la combattre à nouveau en cas de nouvelle infection. Au fil du temps, le virus peut se transformer en différentes formes, ce qui signifie que le corps peut ne pas avoir les bons anticorps pour le combattre à nouveau.

Bronchite aiguë et bronchiolite

Près de 90 % des cas de bronchite aiguë sont liés à des virus tels que la grippe et le rhinovirus. Moins de 10 % sont liés aux bactéries.

La bronchiolite est le plus souvent provoquées par le virus respiratoire syncytial (VRS) chez les enfants et les nourrissons.

Grippe

Il existe trois virus grippaux A, B et C. A a l’impact le plus grand, B provoque une maladie moins grave et C ne provoque pas de maladie chez l’homme.

Lorsqu’une nouvelle souche se développe, pour laquelle les personnes n’ont aucune résistance, celle-ci peut se propager dans le monde entier. C’était le cas lors de la flambée de « grippe porcine » en 2009.

Pneumonie

La cause la plus fréquente de pneumonie chez les adultes est une bactérie appelée Streptococcus pneumonia. Les virus peuvent également entraîner une pneumonie, le plus souvent le virus respiratoire syncytial (VRS) chez les jeunes enfants, et parfois la grippe. Les pneumonies acquises à l’hôpital sont causées par des microbes dans un hôpital, alors que les pneumonies communautaires sont causées par différents germes dans la communauté.

Prévention


Les vaccins constituent le meilleur moyen de prévenir les infections. Le vaccin contre la pneumonie et la grippe est couramment administré à certaines classes d’âge, comme les personnes âgées ou les très jeunes enfants qui sont les plus à risque, et il protège contre les affections. Il n’existe actuellement aucun vaccin disponible pour le virus respiratoire syncytial (VRS), mais les recherches en cours s’intéressent à son évolution.

Traitement


Des médicaments connus comme les antibiotiques peuvent constituer une manière de soigner une infection. Les antibiotiques ne doivent être prescrits qu’en cas de nécessité, faute de quoi l’organisme peut développer une résistance à leur encontre.

Cette résistance se produit lorsque les bactéries sont régulièrement exposées au même médicament : au fil du temps, elles finissent par muter et parvenir à y résister. L’utilisation d’antibiotiques pour traiter des maladies légères accélère inutilement le problème de la résistance aux antibiotiques, contrairement à une utilisation de ces médicaments dans les cas graves.

Bronchite aiguë et bronchiolite

Les gens qui pensent souffrir de bronchite n’ont pas besoin de consulter un médecin pour un diagnostic, à moins qu’ils ne souffrent de symptômes graves ou persistants. La plupart des cas de bronchite aiguë ne nécessitent pas de médicaments pour traiter l’affection. Il est possible de soigner les symptômes à la maison en buvant beaucoup et en se reposant. Les antibiotiques n’ont aucun effet sur les virus, ils ne sont pas par conséquent prescrits pour traiter la bronchite aiguë.

La bronchiolite est diagnostiquée en surveillant les symptômes et en analysant la respiration d’un enfant. Les nourrissons infectés par le virus respiratoire syncytial (RSV) nécessitent habituellement des soins, mais aucun médicament. Dans les cas extrêmement graves, on leur prescrit des médicaments antiviraux.

Grippe

Les personnes en forme et en bonne santé n’ont pas besoin de consulter un médecin pour un diagnostic de la grippe. Il est généralement possible de traiter les symptômes de la grippe à la maison en se reposant et en buvant beaucoup d’eau. Les médicaments antiviraux sont également utilisés pour traiter la grippe chez les personnes qui risquent de subir d’autres complications. Le médecin peut diagnostiquer la grippe en se basant sur les symptômes et les antécédents médicaux si une personne est à risque.

Pneumonie

On peut effectuer une radiographie afin de vérifier la présence d’une pneumonie. En cas d’infection, il est probable que l’on observe des opacités dans les poumons. Les antibiotiques sont utilisés pour soigner la pneumonie et différentes approches devraient être employées en fonction du risque de la personne et de la gravité de la maladie.

Ressources utiles


S'inscrire à notre bulletin d'information