Print

La bronchiectasie

La bronchiectasie décrit la dilatation ( « ectasie ») de certaines voies respiratoires. Cela se produit par intermittence en raison des lésions causées par l’infection. Ceci empêche l’élimination efficace du mucus qui augmente ensuite les risques d’infections et d’inflammations supplémentaires. Les voies respiratoires inférieures sont épaissies et rétrécies en raison de l’inflammation, ce qui entraîne un essoufflement.

Les voies respiratoires produisent normalement une petite quantité de mucus (crachat ou phlegme) qui piège les germes qui pénètrent dans les poumons. Ce mucus est ensuite transporté jusqu’à la gorge par d’excroissances minuscules présentes à la surface des cellules qui tapissent les voies respiratoires, connus comme sous le nom de cils, pour prévenir l’infection.

Dernière mise à jour 30/04/2021
This content is available in multiple languages.

Symptômes


Si vous souffrez de bronchiectasie, vous êtes susceptible de présenter un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • Toux chronique
  • Quantité excessive de crachat souvent jaune
  • Essoufflement
  • Infections répétées des voies respiratoires et des poumons et donc des symptômes d’infection courants tels que de la fièvre ou une fatigue générale

Causes


Plusieurs affections peuvent entraîner la bronchiectasie, mais pour certaines personnes, la cause n’est pas claire.

Les gens présentant certaines affections génétiques sous-jacentes, comme la mucoviscidose ou des cils anormaux (par exemple une dyskinésie ciliaire primitive, (DCP)), sont susceptibles de développer une bronchiectasie en raison de la nature du mucus qu’ils produisent ou des problèmes fonctionnels des cils dans leurs voies respiratoires.

Les personnes souffrant de problèmes immunitaires développent souvent cette affection, car leur système immunitaire est incapable de lutter contre les infections.

Certaines personnes atteintes de BPCO, d’asthme grave ou d’une maladie interstitielle pulmonaire peuvent également développer la bronchiectasie, ce qui peut aggraver cette affection.

Prévention


Un diagnostic précoce peut permettre de contrôler les symptômes et de retarder la progression de cette affection. Les vaccins pour les enfants contre la coqueluche et la rougeole peuvent protéger contre le développement de la bronchiectasie et des vaccins réguliers contre la grippe sont conseillés afin de réduire les risques de complications de l’affection suite à une infection bactérienne.

Traitement


La bronchiectasie est généralement confirmée par un scanner CT, où l’on observe des anomalies dans les voies respiratoires plus clairement que lors dune simple radiographie du thorax. L’affection est traitée par:

  • Des techniques de désobstruction des voies (physiothérapie) afin de permettre l’élimination en toussant de l’excès de mucus dans les poumons
  • La réduction du rétrécissement des voies respiratoires avec des bêta-2 agonistes sous forme inhalée
  • Un traitement régulier avec des macrolides (une catégorie d’antibiotiques ayant des effets anti-inflammatoires)
  • Le traitement des exacerbations par des antibiotiques
S'inscrire à notre bulletin d'information