Print

L’asthme de l’enfant

L’asthme est une affection qui provoque une inflammation des voies aériennes. Il s’agit de l’affection à long terme la plus courante chez les enfants.

L’asthme peut commencer à n’importe quel moment de la vie, mais il est probable qu’il commence dès l’enfance.

Dernière mise à jour 30/04/2021
This content is available in multiple languages.

Symptômes


Les symptômes de l'asthme de l'enfant sont:

  • Respiration sifflante
  • Essoufflement
  • Serrement dans la poitrine
  • Toux

Les symptômes se produisent souvent pendant la nuit ou tôt le matin.

Parfois les symptômes peuvent s’aggraver en l’espace de quelques heures ou minutes, conduisant à une grave obstruction des voies respiratoires connue sous le nom de crise d’asthme. L’asthme aigu est la cause la plus fréquente d’admission à l’hôpital pour les enfants de tous âges.

Les décès dus à l’asthme sont peu nombreux et au cours des dernières années, leur nombre a diminué en Europe. La recherche suggère que 9 décès sur 12 suite à l’asthme sont dûs à l’anaphylaxie en cas d’asthme causé par les allergies alimentaires.

Causes


L'asthme résulte d'une interaction entre des facteurs d'environnement et des facteurs génétiques.

FACTEURS D'ENVIRONNEMENT

L’exposition à la fumée de cigarette, soit par l’intermédiaire d’une mère qui fume pendant la grossesse, ou une fois que le bébé est né, est connue pour augmenter les risques d’affection d’asthme et d’une mauvaise fonction pulmonaire tout au long de l’enfance.

Les infections virales respiratoires durant l’enfance peuvent conduire à des crises d’asthme ou d’asthme aigu. 50 à 60 % des enfants hospitalisés pour le virus respiratoire syncytial (VRS) ont de l’asthme plus tard. 65 % de toutes les crises d’asthme chez les enfants scolarisés sont provoquées par une infection à rhinovirus.

Les allergènes tels que les acariens et les poils d’animaux peuvent également contribuer au développement de l’asthme. Environ 60 % des enfants d’âge scolaire présentent des allergies, en particulier aux squames animales, aux acariens et aux moisissures, ainsi qu’aux pollens végétaux.

FACTEURS GÉNÉTIQUES

L’asthme et les allergies sont fortement liés aux gènes transmis par les parents. Les experts examinent actuellement les différentes caractéristiques génétiques de l’asthme afin d’identifier les marqueurs de l’affection. Ces marqueurs peuvent varier d’un individu à l’autre, car l’asthme touche chaque individu différemment. En outre, les facteurs génétiques signifient souvent que les individus réagissent aux traitements différemment. L’exposition aux facteurs d’environnement peut provoquer des modifications génétiques. Ces modifications peuvent ensuite être transmises aux générations suivantes et augmentent le risque de développement de l’asthme (mécanismes épigénétiques).

Un domaine de recherche clé en ce qui concerne l’asthme de l’enfant consiste à mieux comprendre les phénomènes génétiques de l’affection et à identifier les marqueurs afin de permettre aux experts de prédire la façon dont les individus répondront aux différents traitements.

EFFORT PHYSIQUE

L’effort physique peut également provoquer des exacerbations de l’asthme. Cette forme d’affection est connue sous le nom d’asthme induit par l’effort physique. Toutefois, faire de l’exercice de façon modérée peut être très bénéfique pour permettre aux enfants de prendre en charge leurs symptômes.

Prévention


Les efforts pour prévenir l'asthme chez les enfants comprennent:

  • Éviter l’exposition à la fumée de cigarette
  • Réduire l’exposition aux allergènes tels que les acariens et les fourrures d’animaux
  • Informer sur l’asthme et aider les enfants et les parents à prendre les précautions nécessaires Certains médicaments, tels que les antihistaminiques et les anti-inflammatoires, peuvent aider à prévenir l’affection ou à affecter son développement à long terme, mais il reste encore à le démontrer.

Traitement


Il n'existe aucun test largement utilisé pour diagnostiquer l'asthme. Chez l'enfant, il est souvent identifié lorsque l'enfant présente les symptômes courants de respiration sifflante, d'oppression thoracique ou de toux.

Parmi les administrations de médicaments pour le traitement:

  • Administration de médicamentst de contrôle : Ces médicaments sont pris régulièrement pour créer un effet de protection contre les symptômes de l’asthme. Ces médicaments es sont habituellement administrés sous la forme de corticostéroïdes inhalés (CSI), utilisés avec ou sans bêta-agonistes à longue durée d’action.
  • Administration de médicaments de soulagement : Ceux-ci sont pris pour soulager les symptômes de l’asthme. Ils détendent les muscles qui entourent les voies respiratoires rétrécies et peuvent être utilisés en cas de crise d’asthme ou d’aggravation des symptômes. On les trouve habituellement sous la forme de bêta-agonistes à courte durée d’action.

Le traitement de l’asthme nécessite plus que de simples médicaments. Participer à des activités et faire de l’exercice est très important en cas d’asthme de l’enfant et devraient être encouragés.

S'inscrire à notre bulletin d'information